FacebookTwitterDiggGoogle BookmarksLinkedIn
  • Séminaire International sur les Polysaccharides

    Séminaire International sur les Polysaccharides Polysaccharides de Plantes de Milieux Arides.POLYSAC 2017, Les 22-23 Novembre 2017. 

  • Workshop: Dynamiques des Territoires Oasiens et leur Environnement

    Workshop: Dynamiques des Territoires Oasiens et leur Environnement "WID TOE 2017", 3 et 4 avril 2017, Ouargla - Algérie

Appel à communication

LE SAHARA EN ALGERIE, SITUATION ET DEFIS
Abdelmadjid Chehma
CMEP TASSILI (N° 09 MDU 754)
Laboratoire de Bio ressources sahariennes. Préservation et valorisation.

Université Kasdi Merbah-Ouargla (Algérie. This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.).

 

Résumé
Le Sahara est le plus grand des déserts, mais également le plus expressif et typique par son
extrême aridité, c’est à dire celui dans lequel les conditions désertiques atteignent leur plus
grande âpreté. En Algérie, il occupe plus de 80 % de la surface totale du pays. Son climat est
caractérisé notamment par la faiblesse et l'irrégularité des précipitations, de fortes
températures, une luminosité intense, et une forte évaporation. Pour sa géologie, on observe
un substratum de formation antécambrienne recouvert par des séries sédimentaires
pelliculaires plus au moins épaisses; ce socle très ancien est formé de granites, de gneiss, de
schistes cristallins et de quartzites. Les formes de sont relief sont particulièrement nettes et
visibles. Du fait que les précipitations sont non seulement rares, mais toujours très
irrégulières, les conditions de l'écoulement y sont particulières. En effet, les Oueds sahariens
n'ont pas un régime de crues régulier mais plutôt de caractère accidentel. Au Sahara
septentrional, le bassin sédimentaire constitue un vaste bassin hydrogéologique d'une
superficie de 780 000 Km², avec un maximum d'épaisseur de 4000 à 5000 m, où les
potentialités du Sahara algérien en termes de ressource en eau, sont évaluées à 5 milliards de
m3. En dépit de la dureté des conditions auxquelles sont soumis les êtres qui vivent dans ce
milieu désertique, les espaces complètement dépourvus de vie, ou espaces abiotiques sont
relativement restreints. En dehors de ces espaces particuliers, la végétation existe, mais son
importance est fonction directe de la quantité d'eau disponible. Pour faire face à cet
environnement hostile et avare, le génie humain à créé l’oasis pour une exploitation pérenne
des maigres ressources.
Mots clés : Sahara, climat, géologie, hydrologie, hydrogéologie, végétation, Algérie

 

TELECHARGER

 

  • Image manifest.univ-ouargla 01
  • Image manifest.univ-ouargla 02
  • Image manifest.univ-ouargla 03
  • Image manifest.univ-ouargla 04
  • Image manifest.univ-ouargla 05
  • Image manifest.univ-ouargla 06
  • Image manifest.univ-ouargla 07