FacebookTwitterDiggGoogle BookmarksLinkedIn
    Ferienhaus Ostsee

LE PNDAR ET LA REALITE DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS L’ALGERIE

 

 

Ben Bessisse Yamina

UKM Ouargla

 

Résumé :

 

En Algérie, 25% de la population vit sous le seuil de pauvreté, avec forte proportion dans le milieu rural, ce dernier renferme  40% de la population algérienne.

Notre pays, chaque année paye d’énormes factures sur l’importation des produits alimentaire où elle figure parmi les 10 principaux pays importateurs des produits alimentaire dans le monde, une dépendance marquée vis-à-vis le marché mondial.

Les efforts de l’Etat, se focalise sur la préservation d’une situation d’une sécurité alimentaire et vise la couverture des importations par les produits nationaux.

Le PNDAR,  programme national de développement agricole et rurale, lancé à partir l’année 2002  vise   l’amélioration du niveau de vie de sécurité alimentaire sous-tendant l’accès de la population aux produits alimentaires selon les normes conventionnelles admises, une couverture de la consommation par la production nationale.

C’est le temps de mettre la lumière sur l’impact positif de  ce programme, ainsi la région saharienne a connu une évolution positive du secteur agricole, sans doute c’est le résultat de l’application du PNDAR.

 

 

Mots clés : Sécurité alimentaire, dépendance alimentaire, PNDAR, régions saharienne   

 

 

Télécharger l'article

 

  • Image manifest.univ-ouargla 01
  • Image manifest.univ-ouargla 02
  • Image manifest.univ-ouargla 03
  • Image manifest.univ-ouargla 04
  • Image manifest.univ-ouargla 05
  • Image manifest.univ-ouargla 06
  • Image manifest.univ-ouargla 07
  • Image manifest.univ-ouargla 08
  • Image manifest.univ-ouargla 09
  • Image manifest.univ-ouargla 10
  • Image manifest.univ-ouargla 11