L'effet des cultivars de dattes sur l'infestation par la pyrale Ectomyelois ceratoniae Zeller (Lepidoptera : Pyralidae) dans la région de Ouargla

 

 

 

IDDER-IGHILI Hakima1; IDDER Mohamed Azzedine1; DOUMANDJI-MITICHE Bahia2

 

1- Laboratoire de Recherche sur la Phœniciculture "Phœnix" Université KASDI Merbah, Ouargla, 30000, Algérie. idderCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

2- Département de Zoologie Agricole et Forestière, ENSA, El-Harrach, Alger, Algérie

 

 Résumé :

 

 La pyrale des dattes Ectomyelois ceratoniae est actuellement considérée dans les palmeraies de la région de Ouargla comme le déprédateur le plus redoutable des fruits et comme la principale contrainte à l’exportation. La variabilité du taux d’infestation de vingt cultivars nous a conduit à rechercher les facteurs déterminants liés à consistance et à la composition biochimique des dattes (milieu de vie et de nutrition de la pyrale). Des analyses biochimiques ont été réalisées sur les dattes de vingt cultivars provenant de sept palmeraies de la région de Ouargla, dans lesquelles nous avons évalué les taux d’infestation par la pyrale. L’infestation des dattes est très variable. Takermoust est le plus infesté, alors que Bent-Khbala et Tati-Wtnuh sont les moins infestés. Seuls trois cultivars, Takermoust, Ticherwit et Degla-Beida ont montré des infestations précoces, depuis le stade de grossissement des fruits. Les analyses biochimiques des dattes nous ont permis de discriminer les vingt cultivars. Bent-Khbala et Ghars sont plus riches en sucres réducteurs et moins riches en saccharose que les autres. Les dattes des différents cultivars montrent une consistance variable. Seuls Tati-Wtnuh, Bayd-Hmam et Tamsrit, sont considérés comme dattes molles.

 

Une A.C.P. a permis de définir les préférences alimentaires de la pyrale des dattes. Il apparait clairement qu’Ectomyelois ceratoniae préfère pondre ses œufs et se nourrir sur des dattes molles à demi-molles (non d’après leur teneur en eau mais d’après leur rapport sucres totaux/eau), légèrement acides à neutres et à fort taux de saccharose.

 

 

 

 

 

Mots clés: Pyrale des dattes, palmier, taux d’infestation, préférence alimentaire.

 

Télécharger l'article