Contrainteshydro-édaphiqueset mise en valeur en zones  sahariennes

 

 

 

DADDI BOUHOUN Mustapha 1, SAKER Mohamed Lakhdar 1, BOUTOUTAOU Djamel 2

 

& OULD EL HADJ Mohamed Didi 1

 

 

 

1Laboratoire de Protection des Ecosystèmes en Zones Arides et Semi-Arides. Université KASDI Merbah- Ouargla, B.P. 511 Ouargla 30000 Algérie, Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

2 Laboratoire d’Exploitation et de Valorisation des Ressources Naturelles en Zones Arides. Université

 

KASDI Merbah-Ouargla,, B.P. 511, 30000 Ouargla, Algérie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

 

 

 

Les sols sahariens sont le plus souvent confrontés à des problèmes de mise en valeur, compte- tenu des contraintes hydro-édaphiques, principalement de type hydrique de nappe phréatique, mécanique de croûtes gypso-calcaires et salines par les eaux irrigation et la remontée capillaire des eaux phréatiques. Les régions sahariennes présentent généralement des caractéristiques morpho-analytiques variables, de nappes phréatiques profondes à superficielles, avec ou sans obstacles mécaniques. Les approches adoptées dans le cadre des recherches entreprises ont pour objectif essentiel d’étudier les impacts des contraintes hydro-édaphiques sur la mise en valeur de certains sols sahariens. Les résultats engendrés montrent que la remontée des eaux phréatiques et les croûtes gypso-calcaires salines présentent des effets sur la dynamique des eaux et des sels. Celle-ci crée des stress abiotique qui réduisent les capacités de mise en valeur des sols, variant selon la nature des stress. Il apparaît que ces contraintes environnementales ont contribué fortement à la dégradation des oasis. Pour cela, il est nécessaire de concevoir et mettre en œuvre un plan d’aménagement susceptible d’améliorer les conditions de la mise en valeur des sols.

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés : contraintes, hydro-édaphiques, mise en valeur, Sahara.

 

Télécharger l'article