L’OasisGhout,un système de production unique dans le monde qui risque la disparition

 

 AchourAbdellatif-fatah INRAA Touggourt

 

ACette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Résumé :

Partout dans le monde, des générations d’agriculteurs et d’éleveurs ont créé des systèmes et des paysages agricoles spécifiques, les ont façonnés et les ont entretenus. Ces systèmes valorisent les ressources  naturelles  locales,  ont  contribué  au  développement  d’une  biodiversité  agricole importante à l’échelle mondiale et, surtout, ils ont fourni de façon durable des services et des biens multiples à l’ensemble de la société et ont assuré aux populations locales la sécurité alimentaire et des moyens d’existence ainsi que la qualité de vie. L’Algérie est un des six pays dans le monde choisis par la FAO comme site pilote SIPAM (Système ingénieux de Patrimoine Agricole mondial) grâce au système de production « Oasis Ghout » se trouvant dans la wilaya d’El-Oued. Le choix de ce système exceptionnel comme SIPAM n'est pas fortuit mais il présente des critères qui ne se   trouvent que dans ce système et témoigne l'ingéniosité et l'amour qui lie l'agriculteur à sa terre:

Un système qui se trouve en plein désert.

Un système qui a résisté aux différents aléas climatique depuis des siècles.(Système brise vent) Il contient une diversité biologique riche.

N'utilisant pas d'énergie.

Conduisant des cultures sans irrigations. Donnant des Produits biologique.

Qui a fait vivre des générations et il continu a le faire. Préservant une assurance alimentaire.

Sa création est basé sur l’utilisation de la direction et la vitesse des vents.

Le système oasis ghout a été reconnu par l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) comme étant un système ingénieux du patrimoine agricole unique dans mondial pour les générations actuelles et futures. Le certificat de reconnaissance a été décerné a l’Algérie a l’occasion du Forum international tenu à pékin  (CHINE) en juin 2011. Malheureusement ce système est exposé au phénomène de dégradation et par la suite la disparition a cause du rabattement de la nappe si l’état et les associations ne prennent pas en charge cet ouvrage agricole. A travers cette communication on présentera le système SIPAM oasis ghout et les risques de sa durabilité.

 

Mots clés: Oasis Ghout – palmier dattier – savoir faire - diversité biologique – ressources naturelles.

 

PROGRAMME-TIMING(Workshopsurl’agriculturesaharienne2013)                                                                     9

 

Télécharger l'article