CARTOGRAPHIE DE LA QUALITE DES EAUX SOUTERRAINES EN UTILISANT LES SYSTEMES D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE SIG-3D GEOMODELING ET ANALYSE SPATIALE : CAS D’APPLICATION DE LA PLAINE ALLUVIALE DU HAUT CHELIFF, ALGERIE

 

 

 

 

 

Gharbi. B (1)

1 Laboratoire de Production agricole et valorisation durable de la ressource naturelle/Université de Khemis Miliana, Algérie.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Résumé   Les variations spatio-temporelles de la qualité de l'eau souterraine dans la plaine alluviale du Haut Chéliff située à 100 km au sud-ouest d’Alger, ont été étudiées en utilisant une approche cartographique basée sur des outils SIG-3D Geomodeling. Ces outils, par leurs capacités à conjuguer visuellement de grandes quantités d’information, sont utiles pour organiser, analyser, gérer, géovisualiser et également pour cartographier l’information sur la qualité de l'eau souterraine. Pour cette étude, des échantillons d'eau souterraine ont été prélevés dans 30 points de mesure (puits et forages) localisés dans la nappe des alluvions grossières. Les échantillons d'eau ont été analysés pour divers paramètres physico-chimiques. Les cartes de l’évolution spatio-temporelle de la qualité des eaux souterraines ont été préparées en utilisant les techniques hybrides d'interpolation spatiale, Géovisualisation et superposition pour l’ensemble des paramètres physico-chimiques.

Les résultats obtenus dans cette étude et les cartes dressées en terme de qualité hydrogéochimique seront utiles pour surveiller et gérer la pollution des eaux souterraines dans la zone d'étude. Le but à atteindre dans cette recherche était la mise en place d’une cartographie hydrogéochimique et la surveillance attentive des ressources en eaux souterraines qui contribue à suivre l’évolution de la qualité de cette ressource, Ainsi que l’identification des zones potentielles d’exploitation des eaux souterraines. Les secteurs affectés par une forte minéralisation seront particulièrement visés pour une future-intervention en matière de stratégies et méthodes de prévention environnementale vis-à-vis des risques liés aux eaux souterraines.

Mots-clés : SIG 3D, Geomodeling, Hydrogéochimie, Analyse spatiale, Ressource en eau souterraine, Haut Chéliff.

Introduction L’évaluation de la qualité des eaux souterraines d'une région est d'une importance capitale pour planifier le bon développement des eaux souterraines. La demande accrue des eaux souterraines pour la production agricole, l'industrialisation et l'urbanisation, nécessite un suivi régulier de la qualité. Après l'identification des sources de contamination, il est souvent difficile d'adopter une solution de gestion pour surmonter la mauvaise qualité des eaux souterraines. Par conséquent, il est essentiel de surveiller la qualité des eaux souterraines régulièrement pour gérer durablement la ressource en eau souterraine. Plusieurs nouvelles méthodes telles que l'analyse spatiale, la télédétection, Systèmes d'Information Géographique (SIG) et les techniques de modélisation tridimensionnelle sont en évolution afin d'identifier et d'explorer les sources de contamination des eaux souterraines ainsi que de proposer des mesures d’atténuation [3]. La technique SIG-3D s'avère être un outil puissant pour formuler des solutions aux problèmes de gestion des ressources en eau souterraine, telles que la détermination de la qualité de l'eau en ce qui concerne les caractéristiques intrinsèques de la zone d'étude comme la géologie, occupation du sol [2,4], l'identification des zones potentielles d'eau souterraine [5].

Il devient donc impératif de surveiller régulièrement la qualité des eaux souterraines et de trouver les bons moyens pour les protéger. La cartographie spatiale est l'un des outils les plus efficaces pour communiquer des informations sur l'état global de la qualité de l'eau à la communauté des utilisateurs concernés et les décideurs. Ainsi, il devient un paramètre important pour l'évaluation et la gestion des eaux souterraines. Une cartographie de la qualité des eaux souterraine fondée sur des moyens technologiques, tels que SIG-3D, Géomodélisation et techniques modernes de spatialisation, peut servir comme un outil utile pour évaluer la qualité des eaux souterraines [1]. 

Description de la zone d'étude. La plaine alluviale du Haut Chéliff, située à 100 km au sud-ouest d’Alger, appartient au bassin du Cheliff, elle couvre une superficie de 359 Km2 et un périmètre de 159 Km et de 270 m d'altitude moyenne (Figure 1). La plaine est une zone à vocation agricole, nécessitant une irrigation par aspersion en raison d’un climat continental semi-aride avec des étés très secs et des épisodes pluvieux d’hiver.

 

 

 

Télécharger l'article