CARACTÉRISATION HYDROGÉOLOGIQUE DE LA RÉGION  M’DAOUROUCH-DREA  WILAYA DE SOUK-AHRAS NORD-EST ALGÉRIEN.

 

 

 

 

 

 

 

Alí Brahmia (1),  José Antonio Peña (2.3) , Teresa Teixidó (2)

 (1) Faculté des sciences de la nature, de la vie, des sciences de la terre et de l’univers, Université de Guelma (Algérie) -  Laboratoire de Géodynamique et Ressources Naturelles, Département de Géologie, Faculté des Sciences de la Terre -  Annaba, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

(2) Institut Andalou de Géophysique, Université de Grenade (Espagne),  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 (.3) Département de Préhistoire et d'Archéologie, Université de Grenade (Espagne), Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Résumé : La région de M’Daourouch-Dréa  fait partie des

hautes plaines du Nord-est algérien et  constitue le synclinal de Montesquieu au Sud-ouest de  la wilaya de Souk-Ahras qui  s’étend sur une superficie de 96 km2. Elle est caractérisée par un climat semi-aride avec une moyenne annuelle des températures de l’ordre de 14.3°C et reçoit plus de 465 mm/an de précipitations.

Les besoins en eau de la région n’ont jamais cessé d’augmenter et ce pour satisfaire en eau potable une population d’environ 40 000 habitants, cette ressource se trouve menacé de dégradation après l’implantation de quelques unités industrielles dans la région et le développement important que connait l’agriculture. Une situation qui impose une meilleure connaissance de ce potentiel hydrique de la région quantitativement  et  qualitativement afin de le préserver d’une éventuelle pollution accidentelle ou diffuse.

Les données  géologiques, logs de forage et les données de prospection électriques nous ont permis de mettre en évidence deux aquifères : Le premier constitué de formations continentales à dominance sableuse et graveleuse d’une épaisseur qui ne dépasse pas 20 m. Et Le second est plus important localisé dans les calcaires fissurés d’âge Maestrichtien.

 

Mots clés - Formations continentales, calcaires fissurés,

prospection électrique, sondage électrique

vertical (SEV), M’Daourouch-Dréa.

I.     INTRODUCTION

La région de M’daourouch-Dréa à vocation agricole, fait partie des hautes plaines du Nord-Est algérien, située au Sud-Ouest de la Wilaya de Souk-ahras (figure 1). L’orographie est constituée d’un système montagneux de l’atlas saharien. Le réseau hydrographique de la région est constitué par les oueds : hammam, Medjerda et Tifech. Le climat est semi aride avec une végétation du type steppique, une température moyenne de 14.3°C et une précipitation moyenne annuelle de 465mm.

 

 

 

Télécharger l'article