ETUDE GEOPHYSIQUE DE LA STRUCTURE DE L’AQUIFERE CARBONATE DU 

                               BASSIN DE CHOTT ECH-CHERGUI 

                RESULTATS DE MESURES PAR DIPOLES ELECTRIQUES

 

 

 

 

 

Djilali MAHAMMED, Moulay Idriss HASSANI , Hamidi MANSOUR                                           

 Faculté des Sciences de la Terre, Géographie et d’Aménagement du Territoire Université d’Oran BP 1524

 El-Mnaouer, 31000 Oran, Algérie  e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mots-clés : dipôles électriques, résistivités, filtres numériques, dolomies, Chott Chergui

 

Introduction 

 La prospection géophysique par injection de courant électrique continu, peut par définition, embrasser l’investigation des horizons superficiels d’alluvions, jusqu’aux formations bien plus profondes. L’estimation effectuée sur les résistivités des couches du Manteau supérieur montre que sa profondeur d’investigation est théoriquement illimitée.

Le traitement des données faisant appel à la résolution des problèmes direct et inverse, a connu une grande évolution, mais celle ci a également touché les types de dispositifs utilisés.

Notre but est ici d’exposer les avantages de l’un d’eux, à savoir le dipôle-dipôle, dont il faut noter que les travaux d’expérimentation restent encore peu nombreux, malgré les nombreuses  études théoriques existantes sur ce sujet.

Les méthodes de traitement des mesures avec ces dispositifs sont présentées dans ce travail, ainsi qu’une application portant sur la description de formations calcaréo-dolomitiques logeant un important aquifère dans la région du Chott Chergui.

 

 

Télécharger l'article