Modélisation Pluie-Débit à l’aide d’un modèle conceptuel globale : application au bassin d’oued Lakhdar (Tafna-NW algérien)

 

 

 

 

 

GHERISSI Radia(1), BOUANANI Abderrazak(2) et BABA-HAMED Kamila(3)

(1), (2) et (3) Laboratoire n°25, Université Abou Bekr Belkaïd Tlemcen

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Résumé : Les modèles hydrologiques sont aujourd’hui des outils indispensables à toute étude et recherche dans le domaine de l’estimation, de la valorisation, de la gestion des ressources en eau et des risques d’inondation. Ce travail s’inscrit dans le domaine de la modélisation de la transformation de la pluie en débit et de sa représentation à l’échelle annuelle et journalière du bassin versant de l’oued Lakhdar. Notre objectif principal est d’apprécier le fonctionnement d’un modèle de simulation des débits, celui du génie Rural (GR1A et GR4J). Cette étude de la relation pluie-débit est basée sur une série de données hydropluviométriques, mesurées au niveau de la station d’Oued Lakhdar. Les résultats obtenus par l’utilisation des modèles du Génie Rural (GR1A et GR4J) indiquent que les modèles à réservoir sont plus satisfaisants qu’un modèle de type boite noir. En effet le modèle GR prend en compte la succession chronologique des phénomènes d’une part et l’influence des paramètres aussi bien climatiques (évapotranspiration) que celle physico-hydrogéologiques du bassin versant (humidité du sol et échanges externes).   

Mots-clés : Modélisation pluie-débit, Oued Lakhdar (Chouly), GR1A, GR4J.

 

I- INTRODUCTION

L’importance de l’eau en tant que support de vie et de facteur régulateur du développement d’un pays est universellement reconnue. Aussi est-il nécessaire de la quantifier et de la gérer aussi rigoureusement que possible. Dans ce contexte, on comprend alors aisément la nécessité de mettre au point des outils d’aide à la gestion et à la décision. Parmi les outils disponibles pour tenter d’utiliser au mieux cette ressource et suivre son évolution dans le temps et l’espace, on a les modèles pluie-débit qui ont pour objectif de reproduire à l’échelle du bassin versant, les débits des fleuves et rivières à partir de la mesure ou de la simulation des pluies. L’objectif principal de ce travail est d’utiliser quelques mesures ponctuelles de débit d’un oued, pour estimer les paramètres d’un modèle pluie-débit. Nous proposons ici une voie nouvelle où sont combinées une information hydrologique régionale et une information locale issue de mesures ponctuelles. Pour ce faire, nous allons utiliser les modèles du Génie Rural (GR), que nous appliquons aux données annuelles et journalières du bassin versant de l’Oued Lakhdar (Isser- Tafna).

 

 

Télécharger l'article