EFFET  DE RENFORCEMENT DES AERODROMES PAR LES MATERIAUX GEOSYNTHETIQUES SUR LA DURABILITE  DES CORPS DES CHAUSSEES DANS LES ZONES ARIDES

(CAS D’AERODROME D’OUARGLA DURANT LA PERIODE 2006 – 2015)

 

 

BAZZINE Rabia*, BENTEBBA  Md  Tahar**

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

RESUME : Dans le cadre de la réalisation d’une étude sur les chaussées aéronautiques renforcées par les matériaux géosynthétiques  dans les zones arides j’ai commencé mes recherches par la recueille des donnée sur  l’effet  du climat  chaud sur  les infrastructures aéroportuaires au moment que ces dernières sont suffisamment dimensionnées vis-à-vis le trafic qui reste faible et fréquent.

 La zone d’Ouargla est parmi les zones les plus chaudes au niveau national. Elle   est caractérisée par une température sévère et élevée qui peut attendre les 50 C° à l’ombre en été ainsi que l’aridité et la séchasse qui provoquent des charges et des sollicitations sur la couche de roulement qui subie des fissurations et des déformations permanentes à petite échelle.

La descente des ces fissures à des effets néfastes sur les couches inferieures et diminue considérablement la portance de l’ensemble surtouts à la présence d’eau se qui majeure les dégâts et accélère les dégradations de ces dernières.

Actuellement en Algérie, la durabilité des infrastructures est un enjeu majeur pour  le ministre des travaux publics pour arriver à la diminution considérable des coûts d’entretien élevé des aérodromes sachant que durant les dix dernières années, plus de 76 milliards de dinars avaient été déboursés.

 Le ministre et dans un objectif d'amélioration des techniques existantes,   lance des actions de développement et de veille technologique à travers l'introduction et la promotion de nouveaux procédés innovants et l'introduction de nouveaux matériaux aux performances avérées à savoir les produites géosynthétiques.

 Cette   nouvelle technique   a été déjà employée à travers 16 wilayas depuis 2003 et l’aérodrome d’Ouargla fera l’objet de troisième opération du renforcement aéroportuaire  en

2009 après l’aérodrome Djanet 2006 et Sétif 2008, l’intégration de ce produit donne des résultats satisfaisants et augmente du 1  à 4 fois la duré du vie de cet ouvrage.

 

Mots-clés : Chaussées aéronautiques, zones arides, dégradations, matériaux géosynthétiques,  durabilité.