MODELISATION DU PROCEDE DE L’INJECTION DE LA MATIERE PLASTIQUE POUR DES DIFFERENT FORME

 -La Méthode De Mise à Plat-

T.DJOUDIa,*,R.MENACCERa, N.MENACCERa

a Département de génie mécanique, Centre Universitaire -El Oued –Algérie.

 *Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.';document.getElementById('cloakff62baac5125d043e1a0689052be77e9').innerHTML += ''+addy_textff62baac5125d043e1a0689052be77e9+'<\/a>';

 *Tel : 0773 640 856

 

I-INTRODUCTION :

 

Depuis bien longtemps au niveau de l’industrie, on utilisait les matériaux organiques basés essentiellement sur la chimie du carbone, pour la construction des pièces dans plusieurs domaines. Depuis les années vingt, on a découvert un nouveau matériau macromolécules (polymère), qu’on utilise dans tout les domaines (mécanique, électronique, optique…..).

Mais la mise en forme des polymères n’est pas comme les autres anciens matériaux (fer, cuivre, acier,……..),  cette  mise  en  forme  du  polymère  a  plusieurs  méthodes  et  techniques.  Par  mis  ces méthodes on cite : Injection des thermoplastiques

Un moule d’injection de thermoplastique est constitué d’un système d’alimentation et d’une empreinte. Cette dernière est une cavité de l’espace généralement de faible épaisseur. La matière y pénètre par points d’injection jusqu’à occuper tout son volume.

Le cycle de moulage est souvent décomposé en trois phases :

1-Phase de remplissage.    2-Phase de compactage.      3-Phase de refroidissement.

Pendant la phase de remplissage ; on s’intéresse à l’évolution des paramètres mécaniques (champs de vitesse, pression…etc.) et des paramètres thermiques à l’intérieur de la matière ainsi que l’influence du comportement rhéologique de la matière sur ces paramètres.

Cet écoulement peut être décrit par un modèle tridimensionnel.

  Télécharger l'article