ACTIVITE ALLELOPATHIQUE ET ANALYSE PHYTOCHIMIQUE DE QUELQUES PLANTES MEDICINALES ALGERIENNES

 

 

 

 

 

 

 

Fatima Zohra Zeghada, Malika Bennaceur, Abderrazak Marouf.

Université d’Oran, Faculté des Sciences, Département de Biologie, Laboratoire de Biochimie Végétale et des Substances Naturelles. B.P.1524, El. Menouar, 31000 Oran, Algérie. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉSUME:

 

 

 

L’étude  de  l’activité  allélopathique  des  extraits  aqueux  de  diverses  plantes  a  été évaluée sur deux modèles expérimentaux Lactuca sativa L. et Rhaphanus sativus L. Les graines ont été mise à germer dans des boites de pétri. L’effet de concentrations croissantes en  extraits  (0,25 ;  0,50 ;  0,75 et  1  %)  a  été  testé  sur  la  germination  et  la  croissance. Parallèlement, un criblage phytochimique de mise en évidence des principaux phytoconstituants du métabolisme secondaire et un dosage quantitatif des polyphénols totaux et des flavonoïdes ont été entrepris.

 

Des effets inhibiteurs, d’intensité variable, ont été observés sur la germination et la croissance des graines de L. sativa et R. sativus. L’extrait aqueux de T. articulata présente la plus forte activité d’inhibition sur la germination des graines de L. sativa. Sur la croissance, c’est Peganum harmala qui manifeste l’effet répresseur le plus fort et cela pour toutes les concentrations testées et pour les deux modèles expérimentaux.

 

Le screening phytochimique par CCM des extraits actifs a révélé que ces extraits contiennent des acides phénoliques, des flavonoïdes, des glycosides cardiotoniques, des sesquiterpènes et des saponines.

 

 

 

MOTS-CLÉS : Activité allélopathique ; Germination ; Croissance, Variation Saisonnière ; Phytochimie.

 

 

 

Télécharger l'article