VARIABILITÉ DE L’ACTIVITÉ ANTIMICROBIENNE DES HUILES ESSENTIELLES D’EUCALYPTUS CAMALDULENSIS SELON L’AGE DES FEUILLES

 

 

 

 

 

 

 

Benalia Yabrir1*, Djilani Chettouh2, Mostefa Dahia1 et Hocine Laouer3

 

(1)Département de biologie, université Ziane Achour, Djelfa, Algérie

 

(2) Université de Haute Alsace Mulhouse, 32 rue du Grillenbreit68008 Colmar Cedex.

 

(3) Département de biologie, université Ferhat Abbas, Sétif, Algérie

 

*Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉSUMÉ :

 

 

 

Les  huiles  essentielles  extraites  par hydro distillation  à l’aide d’un  appareil  type

 

 

 

« Clevenger » à partir des feuilles âgées d’un,  deux  et trois ans de l’espèce  Eucalyptus camaldulensis ont montré  une variabilité quand à leur activité antimicrobienne vis-à-vis des souches  bactériennes :  E-coli  (ATCC  25922),  Staphylococcus  aureus  (ATCC  25923)  et Pseudomonas aeruginosa (ATCC 27853) et des souches fongiques (Candida albicans et Aspergillus flavus). La nature de l’activité est de type bactériostatique. La phase volatile ne semble être active que vis-à-vis de Staphylococcus aureus. Les feuilles de 3 ans sont les moins riches en huiles, celles de 2 ans présentent le rendement le plus élevé

 

 

 

 

 

MOTS -CLÉS: Eucalyptus camaldulensis, activité antimicrobienne, âge des feuilles

 

 

 

 

 

Télécharger l'article