Le Mio-pliocène siège d’une civilisation Préhistorique Ouargla (sud-est algérien) ?

 

Auteur : Smaine. CHELLAT (1)* HAMDI Aissa Belhadj (2), DJERRAB Abderrezak, (3) BOUREFIS Ahcene (1)

 

(1)     Laboratoire de géologie de l’environnement Université Constantine 1 Route Ain El Bey Zouaghi slimane Constantine

(2) Laboratoire de Protection des Ecosystems des milieux Arid et Semi-Arid, Faculté de Science de la Nature et de la vie, Université de Ouargla,       

(3) Laboratoire de paléomagnétisme, Département de l’histoire et d’archéologie, Université 8 mai  1945, Guelma.

 *Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Résumé (Poster)

La ville de Ouargla se situe sur la vallée d’Oued M’ya (zone de convergence de centaines d’affluents) elle est culminée par des garas et abruptes du mio-pliocène de l’ouest ce qui donne à la région une forme de cuvette topographique, cette région est de climat saharien froid et sec en hiver et chaud en été. Les dépôts mio-pliocènes sont représentés par des grès semi-durs de composition homogène sableuse, ces dépôts ont fait l’Object des abris pour des civilisations préhistoriques témoignées par la présence de grottes multiples au sud (kef el sultane) et au nord de la région ainsi l’existence des outils préhistoriques, les formes de grottes et types d’outils à silex récoltés au sud permettent de positionner la période historique de ces gisements au Néolithique. De donner aussi une approche paléoenvirenmentale sur la présence des lacs durant cette période caractérisée par un climat subhumide et chaude.

L’analyse des outils préhistoriques récoltés sur ce site montre une dominance des outils type nucléus révèlent que le creusement des grottes s’est fait par ce genre de pierre, en descendant vers l’aval nous rencontrons des flèches, pointes, lames… etc. à ciel ouvert. Ce qui nous fait penser que ces outils sont utilisés pour la chasse et l’homme de cette époque se nourris des animaux qui vienne se marrés dans l’Oued M’ya avant sa sécheresse, ces traces et outils sont des témoins du passage de homme préhistorique indiquant une continuité des anciennes civilisations.

 

Mots Clés : Vallée, Oued, Garas, Outils, Grotte, Silex, nucléus.

 

Télécharger l'article: