July 2016
S M T W T F S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Impacts des changements climatiques sur la gestion durable des ressources pastorales et
des parcours dans les zones arides et semi arides de l’Algérie
Brouri Lakhdar Ingénieur d’Etat
Chef de département élevage HCDS

 

I- Les parcours en Algérie

1. La répartition des terres

Les terres utilisées par le secteur agricole occupent 46 millions d’ha soit 19 % du territoire national. Les parcours naturels occupent 31 millions d’ha soit 13% se localisent essentiellement dans la région steppique qui se caractérise par les conditions d’aridité de son climat avec une pluviométrie de 100 mm à 400 mm.
Cette région constitue le domaine essentiel du pastoralisme, du fait que la majore partie de la population, estimée à 7.5 millions d’habitants, tire ces revenus a partir de l’activité de l’élevage ovin. Ce dernier avec un effectif de 15 millions de têtes constitue 80% du cheptel national.

2. Situation actuel des parcours


Une étude réalisée par le Haut commissariat au développement de la steppe en 2009 du traitement des images satellitaires et des évaluations sur le terrain a permis de mettre en évidence la situation des parcours steppiques sur une superficie de 26,8 millions d’ha .
Les résultats de la carte d’occupation des terres font ressortir les différentes unités et les superficies des formations végétales qui forment les parcours au niveau du territoire étudié

 

TELECHARGHER

Appel à communication