May 2016
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Caractéristiques floristiques et nutritionnelles faces aux variations climatiques.
Abdelmadjd Chehma,
CMEP TASSILI (N° 09 MDU 754)
Laboratoire de Bio ressources sahariennes. Préservation et valorisation

Université Kasdi
Merbah-Ouargla (Algérie. This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. .

 

Résumé
Malgré les conditions désertiques très rudes, il existe un couvert floristique caractéristique
bien adapté aux contraintes abiotiques de cet écosystème. Ces conditions extrêmes font que le
maigre couvert végétal qui subsiste, développe des stratégies d’adaptation, lui permettant
d’exploiter au maximum les moindres conditions climatiques favorables à sa prolifération. A
cet effet, il existe deux catégories de plantes ; (i) Les plantes éphémères qui n’apparaissent
que pendant de très courtes périodes, lorsque les conditions climatiques soient favorables.
Malgré leur richesse floristique et leur bonne valeur nutritive, la vie capricieuse et la
dépendance directe de la pluviosité de cette catégorie de plantes fait que leur disponibilité
reste très faible et très irrégulière. (ii); Les plantes vivaces qui sont capables de supporter les
périodes de sécheresse prolongées et y subsistent pendant toute l’année. Elles représentent la
seule ressource permanente quantitativement appréciable des parcours sahariens. Néanmoins,
leur stratégie d’adaptation leur affecte une composition chimique reflétant les conditions de
leur environnement désertique. Elles sont globalement caractérisées par une richesse en
composés pariétaux et en cellulose brute et une faiblesse générale en matière azotée totale et
en tanins, avec une grande variabilité entre espèces liée principalement à leurs écotypes et
leurs conditions édaphiques. D’un autre côté, les variations climatiques saisonnières affectent
leur composition chimique, dans le sens où les MAT et les tanins sont plus élevés au
printemps sous l’effet de l’augmentation du rapport feuilles/tige et les composés pariétaux et
la cellulose atteindront leur maximum sous l’effet des fortes températures et la sécheresse de
l’été.
Mot clés : Sahara, climat, parcours, flore, composition chimique, variation

 


TELECHARGER


Appel à communication