September 2016
S M T W T F S
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

PLACE DE LA MERIONE DE SHAW DANS LE MENU TROPHIQUE DE LA CHOUETTE EFFRAIE TYTO ALBA (SCOPOLI, 1759) DANS LA PINERAIE DE LA RESERVE NATURELLE DE MERGUEB

 

Makhlouf SEKOUR1,*, Karim SOUTTOU2, Rahma BEDDIAF1, Kalthoum DJILALI1, Samiha KERMADI1, Omar GUEZOUL1, Labed ABABSA1 & Salaheddine DOUMANDJI3

 

1Département des sciences agronomiques, Univ. Ouargla

2Département agropastoralisme, Univ. Djelfa

3 Département de zoologie agricole et forrestière, ENSA, El Harrach

* This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

 

RÉSUMÉ : L’étude du régime alimentaire de la Chouette effraie dans la réserve naturelle de Mergueb, a porté sur l’analyse des pelotes de régurgitations. Les arthropodes, les oiseaux, les rongeurs et les insectivores sont les catégories-proies recensées. Les rongeurs constituent l’essentiel du régime de l’Effraie (AR = 94,8 %). L’espèce-proie la plus consommée est Meriones shawii (AR = 87,01 %). Cette proie compose l’essentiel de la biomasse ingérée du prédateur (B = 99,1 %). Elle est très nuisible sur céréales et classée comme fléau. Vue la valeur de l’équitabilité (E = 0,31), la Chouette effraie est classée comme un prédateur spécialiste dans la région de Mergueb par sa forte consommation de la Mérione de Shaw.


MOTS CLÉS : Meriones shawii, Tyto alba, régime alimentaire, Mergueb. 

 

ABSTRACT: The study of the Diet mode of the Barn owl in the natural reserve of Mergueb, related to the analysis of the pellets of regurgitations. The arthropods, the birds, the rodents and the insectivorous ones are the listed category-preys. The rodents constitute the essence of the mode of Barn Owl (RA = 94.8%). The most consumed species-prey is Meriones shawii (RA = 87.01%). This prey composes the essence of the biomass introduced of the predator (B = 99.1%). It very harmful on cereals and is classified like plague. Sight the value of the equitability (E = 0.31), the Barn Owl is classified like a predator specialist in the area in Mergueb by its strong consumption in Meriones shawii.


KEYWORDS: Meriones shawii, Tyto alba, diet, Mergueb.

 

1. INTRODUCTION

    De tout temps, l’homme a négligé l’importance des rapaces nocturnes, jusqu’à ce qu’il découvre qu’ils ont une importance caractérisée par le fait qu’ils soient utiles à l’agriculture. Parmi toutes les espèces de rapaces nocturnes existantes, la Chouette effraie est l’une des plus répandue à travers le monde et le bassin méditerranéen.

    Généralement, la Chouette effraie profite dans son alimentation des espèces qui sont numériquement bien représentées. Le présent travail a pour but l’étude de la place qu’occupe l’espèce Meriones shawii dans le régime alimentaire de Tyto alba par l’analyse de ses pelotes de réjection collectées dans la réserve naturelle de Mergueb.

    L’étude du régime alimentaire de la Chouette effraie par l’examen de ses pelotes de réjection à été abordé par plusieurs auteurs dans différentes régions du monde (BAUDVIN 1983, 1986 ; AULAGNIER et THEVENOT 1986 ; SAINT GIRONS et THOUY 1978). En Algérie, on note les travaux de BOUKHAMZA (1986), DAHMANI (1990), BAZIZ (1991, 1996), FARHI et MAZARI (1998), TALBI (1999) et SEKOUR et al. (2006, 2007).

 

2. MATÉRIEL ET MÉTHODES

     La réserve naturelle de Mergueb placée sous les autorités de la Wilaya de M’Sila depuis 1988 est localisée à environ 180 km au Sud d’Alger, de 55 km au Nord de Boussaada et distante de 5 km de la commune de Ain El-Hadjel (35° 35’ N. ; 3° 58’E.). Elle se trouve au cœur de la zone steppique sur les hautes plaines à une altitude de 720 km avec une surface de 12500 ha (Fig. 1).

Les pelotes de régurgitation de la Chouette effraie sont collectées dans la réserve naturelle de Mergueb dans trois endroits différents, ces derniers sont caractérisés par la présence des arbres de pin d’Alep qui peuvent servir comme perchoir pour la l’effraie. Les pelotes une fois collectées sont conservées dans des cornets en papier sur les quels sont indiqués la date et le lieu.

 

Télécharger l'article

    

 

 

 

Appel à communication