October 2016
S M T W T F S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

PLACE DES INSECTES DANS LE MENU TROPHIQUE DES JEUNES DU MOINEAU HYBRIDE (PASSER DOMESTICUS X P. HISPANIOLENSIS) DANS LA PALMERAIE D’ASSAL A HASSI LEKHFIF (OUARGLA, SAHARA ALGERIEN).

 

 

Omar GUEZOUL1,*, Adel BENAI1, Abdelhakim BOUZID1, Makhlouf SEKOUR1, Karim SOUTTOU2 & Salaeddine DOUMANDJI3

 

1Département des sciences agronomiques, Univ. Ouargla

2Département agropastoralisme, Univ. Djelfa

3 Département de zoologie agricole et forrestière, ENSA, El Harrach

* oguezoul@yahoo.f

 

 

 

RÉSUMÉ : L’étude du menu trophique des jeunes de Passer domesticus x P. hispaniolensis est effectuée pour la première fois dans une palmeraie à 80 d’Ouargla (34° 54’ N., 5° 20’ E.). L’analyse des contenus stomacaux a permis d’identifier 347 proies constituées par une fraction importante d’insectes chez les jeunes moineaux appartenant à quatre catégories d’âges (100 % pour les oisillons du moineau âgés de 1 à 3 jours, 93,9 % pour les individus âgés de 4 à 6 jours, 99,0 % pour les oisillons de 7 à 9 jours et 97,7 % pour ceux de 10 à 12 jours). Les espèces de l’ordre des Lepidoptera sont les plus intensément consommées par les quatre catégories d’âge soit les jeunes de 1 à 3 jours (59,6 %), de 4 à 6 jours (78,8 %), de 7 à 9 jours (83,3 %) et de 10 à 12 jours (63,6 %). Les oisillons de 1 à 3 jours dévorent en dehors des Lepidoptera, des Heteroptera avec un taux de 34,6 %. De même les jeunes de la deuxième catégorie ingurgitent en plus des Lepidoptera, des Heteroptera (7,6 %) et des Oligocheta (6,1 %). Les poussins âgés entre 7 et 9 jours ingèrent en plus des Lepidoptera, des Heteroptera et des Coleoptera chacune avec un taux de 6,3 %. La dernière catégorie des jeunes consomment en plus des lépidoptères, des coléoptères (18,2 %).


MOTS CLÉS :Menu trophique, jeunes moineaux, palmeraie, Filiach (Biskra, Sahara)

 

ABSTRACT : The study of the trophic menu of the young people To pass domesticus X P. hispaniolensis is carried out for the first time in a palm plantation with 80 of Ouargla (34° 54 ' NR., 5° 20 ' E.). The analysis of the stomachic contents made it possible to identify 347 preys consisted a large fraction of insects in the young sparrows belonging to four categories of ages (100% for let us oisillons sparrow old from 1 to 3 days, 93.9% for the old individuals from 4 to 6 days, 99.0% for let us oisillons from 7 to 9 days and 97.7% for those from 10 to 12 days). The species about Lepidoptera are most intensely consumed by the four categories of age is the young people from 1 to 3 days (59.6%), from 4 to 6 days (78.8%), from 7 to 9 days (83.3%) and from 10 to 12 days (63.6%). Let us young from 1 to 3 days devour apart from Lepidoptera, of Heteroptera with a rate of 34.6%. In the same way the young people of the second category ingurgitent in addition to Lepidoptera, Heteroptera (7.6%) and Oligocheta (6.1%). The old chicks between 7 and 9 days introduce in addition to Lepidoptera, Heteroptera and Coleoptera each one with a rate of 6.3%. The last category of the young people consume in addition to the Lepidoptera, of the Coleoptera (18.2%).


Key words : Finely trophic, young sparrows, palm plantation, Filiach (Biskra, the Sahara)

 

1. INTRODUCTION

    Les études sur la place des insectes dans le menu trophique des jeunes au nid de Passer domesticus x Passer hispaniolensis sont rares ou fragmentaires en Algérie. En revanche la Mitidja a bénéficié du maximum de travaux (BENDJOUDI, 1999 et AKROUF et al., 2002). Même en Oranie METZMACHER (1985) a apporté des informations très précieuses sur le régime alimentaire des jeunes du Moineau espagnol (Passer hispaniolensis). Mais en dehors des travaux réalisés par GUEZOUL et al. (2004 et 2005) sur le menu des jeunes aucune autre étude n’a été faite en Algérie dans les milieux phœnicicoles. A cet effet, l’intérêt s’est porté sur l’importance des insectes-proies dans le régime alimentaire des jeunes de Passer domesticus x P. hispaniolensis selon quatre catégories d’âges. Le manque d’étude sur l’aspect trophique des jeunes du Moineau hybride en milieu oasien justifie la présente contribution.

 

2. MATÉRIEL et MÉTHODES

     Au cours de la période de reproduction en avril 2009, des jeunes moineaux sont prélevés des nids au niveau d’une touffe de palmier dans la palmeraie Assal à Hassi El-Khafif qui est située à 80 km au Nord Est de Ouargla (Fig. 1). Les individus collectés sont immédiatement disséqués. Les jeunes moineaux sont tués avec des vapeurs d’acétate d’éthyle. Après la dissection le tube digestif est isolé dans une boîte de Pétri remplie d’alcool au tiers de sa hauteur. Dans la présente étude le régime alimentaire des jeunes moineaux au nid selon les catégories d’âges est étudié dans le but de préciser à quel moment par rapport à l’âge des oisillons les ingénieurs et les techniciens de la protection des végétaux appelés à lutter contre ces déprédateurs des cultures doivent intervenir avec le plus d’efficacité en détruisant les nichées.

 

Télécharger l'article

   

 

 

Appel à communication