June 2016
S M T W T F S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

LA GERBILLE DE LYBIE Gerbillus tarabuli (Gerbillinae, Rodentia) A EL BAYADH INDICATRICE DE DESERTIFICATION DU MILIEU ET SA RELATION AVEC LES CONDITIONS CLIMATIQUES

 

 

Yassine DJELAILA*, Belkacem BAZIZ & Salaheddine DOUMANDJI

Département de zoologie agricole et forestière E.N.S.A. El Harrach, Alger. Algérie

* Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

 

 

RÉSUMÉ : Une étude de population de Rongeurs au nord de la région d’El Bayadh, région des hautes plaines steppiques de l’ouest algérien, révèle la présence de la gerbille de Lybie (Gerbillus tarabuli) au niveau de cette région. La gerbille de Lybie est considérée comme un indice de désertification du milieu. Cet observation se confirme par la présence in situe des dunes de sable et par les changements climatiques qu’à subit la région. La présente étude dévoile aussi une forte corrélation entre l’activité et la reproduction de cette espèce et  les composantes thermique du climat.


MOTS-CLÉS : Gerbille de Lybie, désertification, climat, hautes plaines steppiques.

 

ABSTRACT: a study of Rodent population in the north of El Bayadh, high steppic planes of western Algeria, indicates the presence of Libyan Gerbil in this region. This one is classified as desertification indicator. This observation is emphasis by the presence in-situ of sand dunes with climate changes that are seen in this region. The present study indicates also a strong correlation between this specie activity and reproduction with temperatures.


KEYWORDS: Libyan Gerbil, desertification, climate, high steppic planes.

 

1. INTRODUCTION

    Les rongeurs comme toutes autres espèces animales sont bien adaptés aux milieux et aux écosystèmes qu’ils fréquentent. Les dernières années notamment les deux dernières décennies ont été sujettes de grands changements climatiques à savoir une chute considérable de la pluviométrie annuelle et une augmentation des températures moyennes mensuelles. Ces deux maillons ne sont pas sans répercussion sur la faune et la flore surtout au niveau des zones arides et semi-aride à équilibre écologique fragile. De ce fait la présente étude à pour but d’étudier la relation entre les conditions climatiques dans une région steppique (El Bayadh) et la présence d’un rongeurs considéré comme un animal désertique.   

 

2. METHODES

    La présente étude est menée dans la région d’El Bayadh (Sud-Ouest de la capitale Alger), précisément dans la station de Cheguig située au Nord et caractérisée par une végétation graminéenne pérenne d’alfa (Stipa tenacissima) et de sparte (Lygeum spartum) (Figure 1).

L’étude de la dynamique annuelle de la population des Rongeurs est abordée par un piégeage  du type Quadrat. Le piégeage est réalisé sur des sessions de capture de 3 nuits successives effectuées chaque mois de janvier jusqu’au décembre 2007. En totalité 1500 nuits-pièges sont réalisées capturant 34 individus de Gerbillus tarabuli.

De l’autre côté les donnés climatiques de l’année 2007 sont collectées au prés de l’office nationale de la Météo.

En fin, l’analyse statistique et l’étude des corrélations sont réalisées au moyen du logiciel STATISTICA (version 6.0).

 

Télécharger l'article

    

 

 

Appel à communication