June 2016
S M T W T F S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

LE PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE PNDA ET LA SECURITE ALIMENTAIRE

BEDDA Hafsia 

UKM Ouargla

 

Le secteur alimentaire du pays est caractérisé par une faible production agricole qui n’a pas pu suivre l’évolution de la demande en produits alimentaires de la population, l’État Algérien a du, de ce fait,  importer des quantités croissantes de produits alimentaires, soit bruts ou transformés.

Pour pallier à une telle situation, l’État Algérien a élaboré et mis en œuvre une nouvelle stratégie de réforme profonde du secteur agricole, avec le lancement en l’an 2000 du Plan National de Développement Agricole PNDA, puis son élargissement à la dimension rurale PNRDA à partir de juin 2002, bénéficiant de ressources budgétaires considérables et touchant à la dimension économique, sociale et culturelle des agriculteurs

Le PNDA a été considéré comme atout pour développer les filières de produits et des cultures de terroir pouvant faire l’objet de labels locaux, et jouissant d’un certain nombre de qualité qui les rendent compétitifs sur le marché européen, mais qui ne sont pas encore bien valoriser. Les objectifs escomptés de ce programme n’ont été que partiellement atteints, ceci est dû principalement à plusieurs contraintes.

L'expérience a dévoilé qu’il est grand temps de  permettre à l’investisseur local de bénéficier d’une autonomie (une gestion autonome) de son exploitation pour valoriser son savoir et son savoir-faire dans le sens du développement d’activités économiques locales.

 

 

Télécharger l'article

 

Appel à communication