May 2016
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

LES PRODUITS DU PALMIER DATTIER, UN MOYEN D'ASSURER LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ZONES SAHARIENNES.

 

BABAHANI S.

Laboratoire Bio Ressources Sahariennes – Université KM Ouargla.

 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Résumé :

La sécurité alimentaire et le développement économique constituent deux volets indispensables, complémentaires et donc inséparables pour toute économie. L'un ne peut être atteint sans l'autre!!

Le développement agricole est l'un des moyens qui assurent le développement économique ; à travers l'augmentation des surfaces agricoles et l'amélioration de la productivité par l'introduction des techniques nouvelles dans ce secteur.

La phoeniciculture est l'une des spéculations qui pourront contribuer à assurer cette sécurité alimentaire, au moins dans les zones sahariennes où le dattier constitue la culture de base.

Le dattier nous donne les dattes, utilisées comme aliment pour l'homme et parfois même pour l'animal. Donc il est contribue à l'augmentation des revenus des agriculteurs, des commerçants, des exportateurs et des transformateurs.

Plusieurs produits et sous produits sont élaborés à base de dattes et du dattier. Ces produits contribuent donc à l'élévation du niveau social des populations qui le cultivent. Malheureusement, la plupart de ces produits et sous produits sont restés à l'état primitif en Algérie.

La valorisation des dattes et des autres produits du dattier reste toujours possible si le développement technique en matière de technologie alimentaire est assuré. L'appel à l'expérience des autres pays, surtout arabes, dans ce domaine pourrait accélérer ce développement puisque l'Algérie possède une diversité très importante qui arrive à plus d'un millier de cultivars ; mais malheureusement quatre ou cinq cultivars, à leur tête la Deglet Nour, sont valorisés. 

Des dattes, on peut produire : de la pâte de dattes, de la farine de dattes, des dattes fourrées, des dattes au sirop, du miel, du sirop et des jus des dattes ou boissons non alcoolisées, du sucre ; mais également de l'acide citrique, des levures boulangère, alimentaire et fourragère, du vinaigre et de l'alcool médical et de bouche.

Pour une moyenne de 930.000 tonnes de sucre importées annuellement de 2003 à 2005, le montant moyen était de 235 millions de dollars. Par contre, pour le premier semestre de 2006, il fallut débourser 238 millions de dollars pour l’importation de 585.000 tonnes de sucre. La consommation du sucre en Algérie est estimée à environ 1,2 million de tonnes par an.

Même les graines sont valorisées puisqu'elles rentrent dans certaines industries : fabrication des huiles, du café et des aliments de bétail. Il est à noter que nos importations en thé et café par exemple, ont été évaluées à 120 millions de dollars en 2010.

Le bois (stipe et rachis) et les fibres (pennes) du dattier peuvent être utilisés dans les industries du bois et de du papier.

Le palmier dattier crée également un micro-climat favorable pour l'installation des cultures sous jacentes et donc le développement d'une agriculture diversifiée dans les zones sahariennes.

Cette espèce contribue également au développement des activités touristiques, artisanales et même artistiques.

 

Mots clés: agriculture - palmier dattier – sécurité alimentaire – valorisation –  zones sahariennes

 

 

Télécharger l'article

 

Appel à communication