June 2016
S M T W T F S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

AGRICULTURE SAHARIENNE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE.

 

TALLAIGUIL KATIA

Commissariat  de Développement de l’Agriculture dans les Régions Sahariennes  – Ouargla

 

Résumé :

Le renforcement de la sécurité alimentaire des populations particulièrement des zones sahariennes visant à atténuer les risques de délicatesse auxquels elles sont exposées notamment  les besoins de consommation en produits de base (céréales, viandes, laits, huiles,..).

Le programme de développement agricole relevant des régions sahariennes tire son essence :

·         Des grandes orientations stratégiques des pouvoirs publics vis-à-vis de ce secteur devant consolider son rôle moteur d’émancipation socio économique de ces régions  et de leur sécurisation alimentaire

.         De mettre en exergue aussi bien les potentialités et autres atouts que les faiblesses qu’il accuse et devant être levées graduellement.

C’est pourquoi, l’Etat Algérien est aujourd’hui résolu à aller de l’avant en se faisant accompagner toutefois dans ses efforts d’investissement par le biais de schémas de développement par territoire et  l’active  participation des populations rurales et leur l’adhésion, seule voie permettant d’entrevoir une valorisation raisonnée des potentialités naturelles, leur préservation ainsi que  le confortement des vocations agricoles à travers des actions  innovantes,  sensées enclencher une dynamique de modernisation de l’agriculture dans ces régions; c’est cela la nouveauté.

La politique du renouveau Rural est le défi de la sécurité alimentaire en Algérie :

  La mise en œuvre de cette politique est entamée en 2007 comme phase pilote, consolidée en 2008 et généralisée en 2009/2014.

Cette stratégie qui vise l’amélioration de la sécurité alimentaire de notre pays, le rétablissement des équilibres écologiques ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, repose sur la mise en œuvre d’actions ciblées des projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) ou des projets de proximité de lutte contre la désertification (PPLCD).

 

Les pôles de production en zones sahariennes:

 

La valeur de la production 2011 des régions sahariennes représente 15% de la valeur national

L’étude réalisée par le CDARS et relative au plan directeur général du développement des régions sahariennes (PDGDRS) a porté sur 3 529 628 ha, dont 1 401 000 ha présentent des aptitudes de mise en valeur.

Les superficies en plasticulture : 80.000 serres dont 85% à Biskra

La production de pomme de terre : 7000 ha en 2006  19000 ha en 2011 pour l’arrière saison à El oued.

La production de pomme de terre : 7000 ha en 2006  19000 ha en 2011 pour l’arrière saison à El oued. Rappelons que l’Algérie consomme de 42 à 50 kg de pommes de terre par personne et par an (FAO). 

La production d'El Oued pourra couvrir tous les besoins des régions sahariennes avec un excédant qui pourra être transféré vers d'autres zones.

Le Taux d’accroissement de la population dans ces zones (03%,  équivalent 120.000 personnes /an) est deux fois plus important que la moyenne nationale (1,6% RGPH 2008).

 

 

Télécharger l'article

 

  

Appel à communication