July 2016
S M T W T F S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

 

STRATEGIES, POLITIQUES AGRICOLES ET SYSTEMES DE CONNAISSANCES AGRONOMIQUES.

 

KHIATI Mohamed

Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Résumé :

 

 

La stratégie est l’art d’organiser et de coordonner un ensemble d’opérations pour parvenir à un but. (ex. Militaire) art de la coordination de l’ensemble des forces d’un pays pour préparer une guerre ou organiser une défense. La politique est la manière de mener les axes et opérations inscrites dans la stratégie, c’est la mise en œuvre de la stratégie.

 

La stratégie comporte deux volets : la vision (physionomie du secteur dans l’avenir) et l’action (marche à suivre pour transformer la vision en réalité). Elle part de l’existant et des problèmes auxquels le secteur agricole est confronté. Elle doit s’enraciner solidement à la fois dans l’histoire du secteur et dans l’évaluation de son potentiel. L’élaboration d’une stratégie agricole peut être motivée par une crise économique sectorielle ou d’autres problèmes catalysant la décision d’apporter des changements radicaux. Quelles que soient les raisons qui poussent à son élaboration, la réussite de la stratégie dépend en général, de l’adhésion des principaux acteurs du secteur, les agriculteurs.

 

Sous sa forme opérationnelle, une stratégie agricole est un ensemble intégré de politiques sectorielles complété par un programme d’investissement. Certaines de ces politiques peuvent entrer en vigueur immédiatement ou à court terme ; mais la plupart constituent des réformes en profondeur dont les effets sur le secteur s’accentueront au fil de nombreuses années. Suite à l’élaboration de la stratégie, on veut passer à l’action. Les politiques servent à mettre en application la stratégie adoptée.

 

L’une des caractéristiques définissant la stratégie est par qui et pour qui, elle est élaborée. Une stratégie élaborée en partie, par les producteurs du secteur, et sensible à leurs principales préoccupations, a de fortes chances de devenir opérationnelle qu’une stratégie élaborée exclusivement par des représentants du gouvernement ou des experts universitaires.

 

Les programmes et les projets s’inscrivent dans le cadre des politiques. Ils sont des moyens de leurs applications. Les politiques sont permanentes sauf si elles sont remplacées ou amendées. Elles ne nécessitent pas toujours des dépenses du gouvernement (ex. élimination des barrières à l’importation). Elles doivent tenir compte des coûts et bénéfices et agissent souvent indirectement et définissent les règles du jeu économique par le biais de lois, de décrets et de règlementations.

Une stratégie agricole repose sur cinq principes de base qui assurent sa durabilité à long terme. Il s’agit de : a) la viabilité économique ; b)- la viabilité sociale ; c)- la viabilité budgétaire ; d)-la viabilité environnementale.

La politique du renouveau agricole et rural  engagée en 2008, par Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, se compose de trois dimensions complémentaires et interdépendantes :

 

  • La première est d’une dimension économique, ou Renouveau agricole, dont l’objectif principal est la modernisation du secteur, l’utilisation rationnelle de nos potentialités agricoles, l’intensification des productions des produits de large consommation ainsi que la mise en synergie des actions et la mutualisation des moyens mobilisés par les acteurs dans une approche filière ;

 

  • La seconde, a une dimension territoriale, ou Renouveau rural, dont l’objectif est l’amélioration des conditions de vie des populations ainsi que la protection et la valorisation des ressources naturelles, qui se concrétisera par une démarche participative et ascendante des projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI). Construits autour de quatre thèmes fédérateurs, ces projets permettront la mise en œuvre des cinq programmes complémentaires ;

 

  • La troisième a une dimension sociale, qui tient à la fois du Renouveau agricole et du Renouveau rural et qui, outre les impacts de ces derniers en termes de stabilisation des populations rurales, de renforcement des emplois existants ou de création d’emplois nouveaux – 1,2 millions d’emplois seront crées et consolidés à travers les programmes du renouveau rural et renouveau agricole –, renvoie aux effets des activités agricoles et de développement rural sur les secteurs de l’agro-industrie nationale, l’agrofournitures et les industries agroalimentaires et les services (transport et réseaux de distribution).

 

La stratégie vise le développement agricole, lequel est défini comme étant la modification d’un système agricole délibérément amorcé par les personnes qui en font partie. Les concepts et les unités de base qui sont importants dans le cadre du développement agricole  sont toujours définis en termes de systèmes.  La politique de Renouveau Agricole et Rural, constitue une stratégie mise en œuvre à travers des politiques (les instruments et les moyens de son exécution). La formation, la recherche et la vulgarisation sont des instruments qui s’inscrivent dans le cadre du système de connaissances agronomiques et en est des sous systèmes.

 Le Système de connaissances Agronomiques (SAC) désigne la combinaison de l’ensemble des institutions, de personnes et d’organisations à l’intérieur d’un système agricole qui détiennent, utilisent et transforment les connaissances agronomiques en vue d’instaurer le progrès. A cet effet, ils stockent, échangent et traitent de l’information  et des données aux moyens de processus de communication, d’enseignement, de recherche et d’expérimentation.

Les Sous Systèmes importants du SAC sont : a)- Le système des utilisateurs ; b)- Le système de la recherche agronomique et  c)-  Le système de vulgarisation. Ce dernier comprend le personnel des services de vulgarisation avec ses propres connaissances et ses savoirs faire dans le domaine du technique, de la communication, de l’information et les relations entre les responsables et les processus de communication dans lequel, il sont engagés.

           

 Mots clés :Stratégie, Politique, programme de développement agricole et rural,  système de connaissances agronomique.

 

 

 

Télécharger l'article

 

Appel à communication