October 2016
S M T W T F S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Gestion participative des ressources génétiques du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) dans les oasis du Maghreb

 

BELGUEDJ M.

Attaché de Recherche à l’INRAA de Biskra

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

La durabilité du système de production oasien résidait dans la grande diversité génétique du palmier. Entre les trois pays du Maghreb Tunisie, Algérie, Maroc, on dénombre plus de 1500 cultivars et de nombreux khalt. C’est le résultat d’un grand de travail de sélection entrepris par les agriculteurs tout au long de ces siècles dans les différents terroirs.

Aujourd’hui on est en face d’une régression importante de cette diversité, non mesurée mais constatée par les phoeniciculteurs eux même et les scientifiques, exprimée par la rareté ou la disparition de cultivars.

Les causes de cette érosion génétique sont imputables aux maladies, essentiellement le bayoud, l’urbanisation des palmeraies, les pressions du marché sur un nombre très restreint de variétés, ce qui a conduit à l’orientation des nouvelles plantations vers uniquement ces variétés « commerciales », l’exemple de la Deglet-Nour est le plus édifiant. D’autres causes, moins spectaculaires mais ont leur part dans la régression génétique du palmier dattier : abandon pour diverses raisons : héritage, exode, les stress abiotiques très marqués dans certaines régions : ensablement, déficit en eau d’irrigation, salinisation des sols et également la faible valorisation des dattes non marchandes et de ses rebuts.

 

Différentes actions, pour supprimer les obstacles qui s'opposent à la lutte contre l'amenuisement de la diversité, sont possibles.

Elles ont été menées dans le cadre d’un projet PNUD/FEM/IPGRI/INRAA intitulé : « Gestion participative des ressources génétiques du palmier dattier dans les oasis du Maghreb ».

Nous présenteront la méthodologie adoptée et les résultats obtenus dans les belles oasis de Ghardaïa (Algérie), Tozeur (Tunisie) et     (Maroc).

 

Mots clés : Palmier dattier – Diversité génétique – Erosion – Méthodologie–Gestion participative – Maghreb.

 

 Télécharger l'article

 

Appel à communication